Directeur adjoint & Rédacteur en Chef

« J’estime qu’un texte bien agencé et une histoire bien écrite équivalent à un bijou digne des orfèvres les plus talentueux. Une romance littéraire matérialisée par un cursus en communication médiatique après le bac. Après ces études, j’ai immédiatement intégré une rédaction. Personnellement, le bassin indo-océan symbolise la fraternité. C’est une source riche et vivifiante de cultures et de talents. »

Rédactrice

Na Hassi a grandi à Fianarantsoa. Elle a obtenu son Master I en Lettres Françaises et Francophones à l’Université d’Antananarivo, en travaillant sur les « Images et dynamique dans le recueil de poèmes Simple Voyelle d’Esther NIRINA ». Depuis, elle jongle avec la rédaction, l’écriture poétique et les performances scéniques dans la région océan Indien (Madagascar – Comores – La Réunion) et a participé aux lectures scéniques du Masa d’Abidjan (2020). En 2016, elle sort son recueil de poèmes audio « Prozodik, l’hystérique et ses masques », en collaboration avec la photographe Mianoka Andriamandroso. Elle publie des chroniques sur des revues culturelles en ligne : « Na Hassi Constat » sur SakMag de Sakara – Comores (2017) et « Les chroniques de Madagascar » sur Indigo Le Mag (2019). Ses poèmes sont parus dans des revues littéraires : « Takelaka Tsara Soratra » (Ranjasoa Publishing 2016-2017-2018), « Les mots d’une île à l’autre » (éditions Union pour la Défense de l’Identité Réunionnaise – UDIR - 2018) et Project-îles Revue (éditions Project-îles 2019).

Rédacteur web

Artiste atypique, roulant à contre courant de tout ce qui se rapproche des normes préétablies, sans être pour autant un antisocial…
Plutôt un anticonformiste de ce que pourrait accepter sans se poser de question une majorité trop habitué à rentrer dans les rangs. Danseur Chorégraphes ayant laissé ses marques dans le milieu de la danse contemporaine Malagasy, il est aussi journaliste de profession. Ayant sillonné le monde pour partager son art, c’est aussi un peintre, ancien mannequin et photographe qui expose ses « regards » à l’occasion. Conteur, il emboîte le pas à ses ainés, pour pérenniser cette expression un peu oublié. Il y a tant à dire sur une personne, mais la meilleure façon de la connaitre ce n’est pas trop à travers une courte bio, mais à travers les rencontres, alors, vous vous ferez aussi votre propre opinion sur cet électron libre quand vous le croiserez au hasard des rencontres…

Illustratrice

Illustratrice autodidacte, je n’ai pas suivi de cursus artistique particulier. J’ai développé ma technique en regardant des vidéos d’œuvres en progression, en les observant et en m’exerçant.
Mes œuvres sont généralement des réalisations à l’aquarelle sur papier. Parmi toutes les techniques auquel je me suis essayé, j’ai opté pour celle ci à cause de sa fluidité, sa maniabilité et les surprises qu’elle réserve.