INDIGO, La Revue Intemporelle de l’INDIANOCEANIE

Dans une ère où tout est numérique, il est heureux de constater - comme dans l’article récent de l’express intitulé : "Flop des e-books : Les gens restent attachés au livre" - que cet amour du papier, livres/revues/journaux, depuis Gutenberg ne se dément pas. Contre toute attente, cet amour presque charnel résiste plutôt bien aux hégémoniques écrans froids, de tous formats.

Les jeunes, principaux consommateurs de la presse sur smartphone en font un usage très superficiel, en quête d’accroches ou de mots chocs, ils font du zapping. Ce support dominé de notifications foisonnantes n’est pas propice à la concentration.

Il est donc heureux que les lecteurs/lectrices restent encore attachés à l’objet-livre. Celui-ci représente et signifie d’abord une matérialité, une approche physique, parfois un bien patrimonial.

Un livre papier, on peut se l’approprier, le souligner, y gribouiller ses propres annotations et même lui manquer de respect en cornant ses pages. On peut aussi l’offrir dans un bel emballage cadeau, le prêter, le récupérer, le donner aux écoles et bibliothèques de pays qui en sont dépourvus.
L’échange humain est là et bien là !

La revue Indigo s’adonne, depuis son apparition dans la sphère culturelle, à la valorisation de beaux textes sur un beau papier, sans publicités ni notifications intempestives, elle vous embarque dans un voyage immersif et intemporel dans nos belles îles indianocéaniques ou l’art et la culture sont d’une richesse incroyable.
Ami lecteur/lectrice vous tenez entre vos mains une revue unique de collection ! Soyez-en certain ! De plus, sa fidélité vous est acquise à vie : elle sera sage près de votre chevet, sur votre chaise ou canapé, ou tranquillement à vous attendre dans votre bibliothèque, bien en évidence, comme une invitation à vite revenir vers elle pour vous évader, rencontrer d’autres îliens, rêver encore et encore en tournant ses pages.

Sur notre plate-forme web vous pouvez lire des extraits d’articles, et avoir accès gratuitement à des lectures intégrales de nombreux textes. Si vous avez apprécié notre façon d’aborder les arts et les cultures de notre vaste espace indianocéanique, alors n’hésitez pas, commandez votre revue (Indigo #1, 2 & 3 disponibles). Notre plate-forme est avant tout un révélateur de talents, ils sont pluriels et vous attendent dans nos rubriques "portfolio" et "vidéo". Le web est pour nous le prolongement naturel de la revue Indigo, autant celle-ci s’inscrit dans le récit intemporel, autant le web permet l’instantanéité, l’actualité de nos îles en temps réel.

Dominique AISS