Entretien : Davina ITTOO

Entretien : Davina ITTOO Par Issa ASGARALLY I : Vous passez d’un genre littéraire à un autre, de la nouvelle (La Proscrite) au roman (Misère). Je sais que vous avez écrit également un magnifique recueil de poèmes à partir d’un ensemble d’images. Comment se fait le choix d’un genre littéraire ?   D : Quand j’ai commencé à…

Nuit blanche

Nouvelle : Nuit blanche Par Kim Koto l Illustration. Andry Patrick Rakotondrazaka C’était en fin d’après-midi. Je descendais du bus après une journée à vagabonder, tentant de trouver une alternative aux dimanches étouffants de mon appart. Bien qu’au-dessus de ma tête, le ciel fût d’un gris sombre et menaçant, loin à l’horizon, les nuages prenaient…

Carl de Souza

Carl de Souza » J’ai adroitement maquillé la réalité  » Par Aline Groëme-Harmon l Photos. DR Carl de Souza habite face aux îlots du Nord de Maurice. Sa maison donne sur « les lieux du crime », dit-il. Soit Piton, l’endroit qu’il décrit dans « L’année des cyclones », son nouveau roman paru aux Éditions de…

Issa Asgarally

Issa Asgarally, “On écrit toujours le même roman” Par Aline Groëme I Photographie. Nico Dans le cadre des 50 ans de l’Indépendance de Maurice, Issa Asgarally, docteur en linguistique de l’université Paris V-René Descartes et auteur, publie « Une Anthologie littéraire de 1778 à nos jours ». L’ouvrage est préfacé par Jean-Marie Le Clézio, prix Nobel. Tous…

Michel Ducasse

“On croit que le créole, c’est juste pour faire rire„ Par Aline Groëme-Harmon et Alain Eid Traduire en créole Apollinaire, Baudelaire, Blake, Césaire, Tagore… C’est le cadeau que s’est offert le Mauricien Michel Ducasse pour ses 40 ans de poésie. Plus d’une vingtaine de poèmes et leur traduction publiés en octobre 2017 sous le titre…

Poèmes de Joey Arisoa

Poèmes de Joey Arisoa Par Joey Arisoa – Illustrations par Isaac Azaly Banquet   Le cri est au juste, le banquet au ventru autant d’effluves soulevant les saveurs d’étendards flasques flottant sous le vent de la blanquette de veau du briquet et vin cru de Mallarmé de la larme à l’oeil quelque espoir s’y convient…